Comment reconnaître une véritable bague perle de Tahiti parmi les imitations ?

Les perles sont des joyaux très appréciés du grand public. D’ailleurs, elles sont fréquemment mises en valeur dans les vitrines des bijoutiers, y compris en ligne. Cependant, vous devez savoir comment distinguer les authentiques perles de Tahiti des imitations.

Les perles de fantaisies

Les premières perles fantaisies firent leur apparition au XVIIe siècle grâce à l'inventivité de Jaquin. La source originale est l'essence d'orient, obtenue à partir d'écailles de poissons dissoutes dans un solvant, pour créer des imitations de perles d'orient. 

Avez-vous vu cela : Pourquoi avoir recours aux services d'un diamantaire à Paris ?

Il souffla du verre pour créer des perles creuses remplies d'essence d'orient. Cela crée ainsi une imitation presque parfaite de perles de Tahiti. Cependant, ces perles étaient fragiles et glissaient sous la pression des dents. 

À cette époque, il fallait placer les perles entre les dents pour distinguer les vraies des fausses. Si elles glissaient, il s’agissait d’une imitation de verre. En revanche, si elles s’accrochaient, c'était une perle authentique. De nos jours, les imitations sont encore plus sophistiquées, parvenant même à reproduire l'effet texturé des vraies perles.

A lire en complément : Plug anal : un jouet pour se faire plaisir en solitaire

Les fausses perles d’imitations

Les perles d'imitation sont des répliques fabriquées artificiellement en :

  • Céramique
  • Verre
  • Plastique

Elles sont revêtues d'un vernis pour simuler la brillance des perles naturelles, malgré leur vente sous l'appellation de perles authentiques.

Les perles d'imitation sont aujourd'hui plus résistantes aux dommages, mais leur revêtement peut s'écailler rapidement. De plus, les imitations sont souvent de qualité élevée, comme les perles de Majorque. Elles peuvent reproduire le processus naturel à l'aide de machines. Les perles de coquillage, également connues sous le nom de perles shell, sont des exemples d'imitations fabriquées en Chine.

La distinction d’une authentique perle de Tahiti

Pour commencer, les véritables perles de Tahiti sont un investissement coûteux. Donc, si vous trouvez des parures à bas prix prétendant contenir des perles de Tahiti, soyez vigilant ! Il peut s’agir d’une contrefaçon. 

Concernant le prix, il est souvent un indicateur de qualité. En effet, une huître prend environ 4 ans pour produire une seule perle. De plus, seulement 25 seront de qualité marchande sur environ 100 perles produites. 5 atteindront le niveau de qualité A, celui-ci est le plus bas.

Mis à part le coût, vous devez inspecter les perles en recherchant les imperfections. Les authentiques perles de Tahiti sont rarement parfaitement rondes. Elles peuvent présenter des irrégularités telles que des formes ovales, des gouttes d'eau, ou adopter des styles baroques. Cela conserve leur caractère unique.

Les véritables perles de Tahiti brillent intensément, reflétant la lumière, et même votre propre reflet. Pour la couleur, elles arborent souvent des nuances délicates à la surface. Par contre, les fausses perles ont une couleur unie ou inhabituelle pouvant indiquer un traitement artificiel. 

De plus, les vraies perles restent fraîches au toucher, mais les contrefaçons en plastique atteignent rapidement la température ambiante.

En somme, choisir des perles de Tahiti authentiques est un gage de qualité. Leur beauté réside dans leurs imperfections, rendant chaque perle unique. L'éclat intense, les nuances subtiles de couleur et la fraîcheur au toucher sont des signes d'authenticité. Avec ces conseils, vous distinguerez les perles authentiques des imitations pour un bijou précieux et inestimable.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés